Tube Logic : toute l’histoire

Tous les détails du design du nouvel extraordinaire ampli de Roland

Blues Cube

Chaud, puissant, réactif, dynamique, élastique… ce sont les termes qu'utilisent les guitaristes pour décrire leur satisfaction lors du jeu sur leur ampli à lampes favori. Grâce à la technologie Tube Logic de Roland, ces mots peuvent s'appliquer au Blues Cube.

Fruit de la belle évolution de la première génération des amplis Blues Cube des années 1990, le Tube Logic actuel reproduit avec précision le comportement interactif et complexe des amplis à lampes classiques, apportant le petit plus magique qui transforme un simple amplificateur de son en véritable instrument de musique vivant et réactif.

Excellent feeling, contrôle de distorsion par le toucher et le volume, Bloom, Sparkle, Sag d'alimentation secteur… Tout ce que les guitaristes aiment dans un ampli à lampes finement réglé, vous le trouvez sans restriction dans le Blues Cube.

Guitare et ampli : le duo créateur du son

Les musiciens électriques aguerris savent bien que l’ampli est un élément essentiel du son, aussi important que la guitare qu’ils utilisent. Une guitare électrique ne prend vie que lorsqu’elle est branchée ; sans amplification, elle reste muette.

L’ampli contribue pour une part très importante à la définition du son. Même si vous possédez la guitare vintage la plus recherchée au monde, vous n’en tirerez pas le meilleur, même si vous achetez l’ampli le plus cher. C’est la raison pour laquelle les spécialistes passent autant de temps à choisir l’ampli capable de retranscrire le plus fidèlement possible leur toucher et leur sensibilité.

Lampes vintage

Les amplis à lampes classiques représentent, sans aucun doute, la référence en matière de son depuis la création de la guitare électrique. Les amplis combo Tweed des années 1950 sont encore très recherchés aujourd'hui par les spécialistes pour leur son riche, les dynamiques qu’ils peuvent exprimer, et la douceur et l’expressivité de leurs sons de distorsion. Ces modèles ont énormément influencé de nombreux concepteurs d’amplis à lampe plus récents ; leurs circuits ont notamment servi de base aux amplis Stack, apparus dans les années 1960.

La philosophie de design innovante Tube Logic, qui se trouve au cœur de la gamme Blues Cube, nous a permis de reproduire tout ce que les guitaristes apprécient dans les amplis combo Tweed classiques. Pas simplement le son, mais aussi le feeling et la réponse, soit les capacités, en termes de nuances, qui font d’un ampli un véritable instrument de musique, capable de vous inspirer à chaque fois que vous y branchez votre guitare.

Mais notre approche a été à la fois vintage et résolument moderne : nous avons en effet supprimé tous les inconvénients des amplis à lampes, notamment la fragilité et l’instabilité. Nous avons également ajouté des propriétés très utiles aux guitaristes modernes : la capacité à produire leur meilleur son même à faible volume, un poids réduit pour un transport aisé, et l’absence de nécessité de maintenance régulière.

À la recherche du son Tweed

Amplis à lampes vintage

La quête du son du Blues Cube a débuté par celle des composants de base des circuits à lampes des meilleurs amplis Tweed : un préampli doté d’une lampe 12AY7 et de deux lampes 12AX7, un Tone Stack passif, un déphaseur de Schmidt (cathode couplée). Les lampes de puissance de sortie de classe AB Push-Pull sont deux 6L6GC, complétées par un transfo de sortie. L’alimentation est composée d’une lampe de rectification GZ34, et nous avons appliqué la méthode du bias fixe aux lampes de puissance.

Mais il était aussi important de bien comprendre comment interagissent les différents composants pour former toutes les subtilités du son de l’ampli. Par exemple, l’alimentation est tout aussi importante dans la définition du son que le type de lampes utilisées. Qu’elle soit de type B+ ou C- a une influence déterminante sur la courbe de gain ou de saturation des lampes de puissance.

Un des premiers prototypes du Blues Cube

Un des premiers prototypes du Blues Cube

Il s’agit de trouver le point optimal, au niveau des interactions dynamiques entre l’alimentation et les lampes de puissance, celui qui produira les meilleures sensations de jeu pour le guitariste. Dans un excellent ampli, l’attaque et le sustain – le « mordant » et la compression caractéristiques d’une lampe – s’assemblent de manière agréable. Pour être capable de produire une réponse au jeu de qualité optimale, pour atteindre le parfait équilibre, nous avons procédé à de nombreux ajustements successifs.

La section d'amplification de puissance du Blues Cube a également été finement réglée, avec une attention toute particulière aux paramètres de dynamique inhérents au circuit de lampes Push-Pull. Celui-ci a une grande influence sur les différentes distorsions : de croisement, symétrique et asymétrique, Sag, qui affectent toutes le rendu général.

Tests et réglages des enceintes du Blues Cube

Test et réglages des enceintes du Blues Cube

Au sein du Blues Cube, la section préampli utilise une entrée FET à haute impédance avec une méthode de transmission différentielle, pour garder le signal provenant de la guitare aussi pur que possible durant son cheminement à l'intérieur du circuit. La section d'ampli de puissance est quant à elle constituée d'un véritable ampli, doté d'un circuit à haute impédance, capable d'interagir avec les caractéristiques de l'enceinte, une autre partie essentielle d'un son de guitare électrique. Cette interaction ampli-enceinte est très précisément réglée à l'aide du DSP.

Un contrôle de puissance sans compromis

Le contrôle de puissance du Blues Cube

Avec un ampli à lampes, vous avez vraiment besoin de monter le volume et de pousser les lampes de sortie pour que le son s'ouvre et que l'ampli donne le meilleur de lui-même. Bien entendu, ce comportement physique est reproduit dans le Blues Cube. Cependant, parce que les guitaristes doivent adapter leur volume aux conditions de jeu, il ne leur est pas toujours possible de pousser l'ampli pour trouver le son optimal.

Dans ces situations, les musiciens qui utilisent des amplis à lampes utilisent des atténuateurs de puissance, placés entre la sortie de l'ampli et l'enceinte. C'est relativement efficace, mais l'atténuateur modifie le son, les dynamiques et, dans une certaine mesure, la réponse, et d'autant plus que l'atténuation est importante. En effet, la charge de l'ampli de puissance est allégée lorsque l'atténuation augmente.

Le Blues Cube intègre un variateur de puissance, qui permet aux guitaristes de retrouver, à n'importe quel volume de sortie, le son puissant des lampes poussées. Mais il ne s'agit pas d'un simple atténuateur. Grâce à Tube Logic, l'ampli fonctionne à pleine puissance même lorsque la puissance de sortie est réglée au minimum. Le nombre de watts est diminué à l'intérieur même du circuit de puissance, ce qui fait que le comportement en charge haute et la baisse de volume peuvent être compatibles, sans compromis sur le son.

Une passion pour les sons de guitare d'excellence

Logo Blues Cube Tube Logic

Comment le Blues Cube est-il devenu un véritable instrument de musique ? La conception de l'amplification s'est faite dans le laboratoire d'ingénierie, mais tout s'est joué au long d'un processus d'apprentissage et d'essais auprès de nombreux musiciens de renom.

Lorsqu'un guitariste tombe sur un ampli de grande classe, il ne peut pas s'arrêter de jouer. Le musicien, l'ampli et la guitare ne forment plus qu'un. Pour certains musiciens, ce processus d'interactions quasi organiques peut être assimilé à une véritable conversation avec leur instrument. Et le flot créatif qui en résulte leur permet d'atteindre les plus hauts niveaux artistiques. C'est précisément le but de notre instrument, l'amplificateur Blues Cube.

Gamme Blues Cube